Evolyon » Inspirations artistiques » Pratiquer l’art en confinement

Pratiquer l’art en confinement

Calfeutrés chez nous à cause de ce virus SARS-CoV-2, nous sommes obligés de prendre notre mal en patience et d’attendre sagement que la crise sanitaire passe. Il y a beaucoup de solutions pour s’occuper si vous n’êtes pas en télétravail. Et si chacun s’adonne à des activités qu’il avait peu le temps de faire habituellement, certains s’ennuient également. Bien des solutions existent pour se distraire, notamment l’art ! Alors pratiquer l’art en confinement, kézaco ?

Un moment historique

Comme j’aime à le répéter à mes proches, nous vivons un moment historique. Nous n’avions pas eu de crise sanitaire depuis la grippe espagnole de 1918. Oui, on s’en rappelle peu, contrairement à la grande peste noire si bien racontée par Nota Bene, mais cette pandémie de début de siècle a fait des millions de morts. Ce Youtubeur pratique l’art en confinement : il nous offre des vidéos bien confiné chez lui, et met à profit ses connaissances et recherches pour nous instruire. Un bon exemple d’art en confinement ! Cette maladie COVID-19 s’est répandue dans le monde entier comme une traînée de poudre et la société actuelle va subir de grands changements. Tant au niveau économique qu’au niveau humain.

Économique tout d’abord car la bourse a fait une belle chute libre depuis quelques semaines. Nous sommes en récession et personne n’ose trop l’admettre. Si bien que le coupe-circuit de Wall Street, mis en place en 1988 mais remis en vigueur selon de nouvelles règles en 2013 et jamais servi, a déjà été utilisé au moins 4 fois la semaine passée. Et ce n’est probablement pas terminé !

taureau de Wall Street
Taureau de Wall Street

Le jour du confinement

16 mars 2020 : le Président de la République française annonce prendre des mesures de confinement le lendemain à 12 heures. Déjà, le jeudi précédent, il annonçait la fermeture de toutes les écoles. Résultat, les enfants seraient obligés de rester chez eux : en l’occurence, leurs parents aussi pour les garder ! Un branle-bas de combat s’est mis en place pour l’organisation de tout cela. Pas pratique, évidemment, mais il faut s’adapter. Et puis on fait des enfants aussi pour s’en occuper non… ? Et le gouvernement a mis en place des solutions afin de permettre aux parents d’être avec eux. C’est donc devoirs à la maison, et devoir les occuper aussi ! :p

Une semaine après, certaines personnes de mon entourage annoncent s’ennuyer. Je ne comprends pas comment l’on peut s’ennuyer alors même que nous avons des milliers de possibilités, en tant que personnes valides, pour passer le temps ! Il y a toujours moyen de se divertir, que ce soit avec ou sans enfant(s). À moins que vous ne viviez de façon très précaire, voire spartiate, et que vous n’ayez qu’un lit, un frigidaire, une baignoire, un WC… il est toujours possible de s’adonner à de nouveaux passe-temps. À vous l’art en confinement !

femme confinée

La lecture nous fait voyager différemment

Les sorties sont proscrites, alors les voyages… n’y pensez même pas ! Vous êtes confiné et vous aimez voyager ? J’ai la solution !

Soit vous avez déjà une bibliothèque garnie et vous n’avez pas encore tout lu : vous avez le temps, à présent, de le faire. Si, si, je vous connais ! Toute la journée, vous courez après votre vie. Vous vous levez tôt, vous courez pour prendre le métro, vous travaillez d’arrache-pied, vous n’avez pas le temps de manger à midi… Vous passez donc rarement du temps à lire !

En ce moment, vous êtes confiné. Vous n’avez plus d’excuses 🙂 Et même si vous n’avez aucun livre physique avec vous, vous avez peut-être déjà acheté une liseuse de première classe comme la mienne, et opté pour télécharger (légalement !) des dizaines et des dizaines de livres.

Si vous n’en avez pas, vous avez forcément un téléphone. C’est l’une de mes meilleures amies qui m’a orienté là-dessus. Pour passer le temps dans le métro, un quotidien où elle perdait sacrément du temps à ne rien faire, elle m’a annoncé, elle qui n’est pas fan des nouvelles technologies, vouloir lire des livres non physiques car trop lourds à transporter. Je lui ai conseillé d’acheter une liseuse, mais elle a trouvé d’elle-même une autre astuce pour faire avec les moyens du bord ! Elle lit sur son téléphone. Elle a téléchargé une application permettant de lire les fameux .epub. Au pire, il y a également des applications pour transformer les .epub en .pdf 😉 Et elle est bien heureuse de pratiquer cet art en confinement sous un plaid, avec une bonne tasse de thé !

Alors oui, la solution est précaire vous me direz. Cela vous sauve d’un passable ennui, mais pas forcément d’avoir mal aux yeux d’ici une heure de lecture sur votre mobile. Contrairement à une liseuse qui possède un écran exactement comme les pages d’un livre, où vous pouvez y passer des heures.

lire pendant le confinement
La lecture est un excellent moyen de lutter contre l’ennui

Profiter du confinement pour apprendre à jouer d’un instrument

Oui, cela doit vous faire sourire. Mais bien sûr, Yueria, tout le monde a un piano chez soit ! Effectivement, la réponse est non. Et alors ? Je pense que rien ne vous retient d’apprendre le solfège, surtout qu’il y a bon nombre de cours disponibles gratuitement sur Youtube. Hop, en tapant simplement « apprendre à jouer » sur cette plateforme, on y retrouve de tout. Du piano, de la guitare, des échecs, des jeux de cartes… Plus d’excuses ! Vous avez les moyens de ne pas vous ennuyer. Encore moins de vous morfondre avec votre progéniture. Rien de mieux qu’apprendre ensemble quelque chose que ni l’un, ni l’autre, ne sait faire.

L’apprentissage crée des liens, vous rapproche. Si vous rentriez tard les semaines précédentes et que vous passiez peu de temps avec vos enfants, il est tout à fait possible de vous rapprocher d’eux au travers de ce passe-temps. Et puis on a beaucoup vu d’artistes sur la toile ces derniers jours, qui nous offraient de bons moments d’art en confinement, bouclés chez eux, comme Chris Martin, le chanteur de Coldplay.

Chris Martin de Coldplay profite du confinement pour jouer en live sur Youtube

Peindre pour s’évader du confinement

Un grand oui ! A peu près tout le monde possède des feutres, des crayons de couleurs ou encore mieux, de la peinture. Ou même juste un stylo. Enfin je crois… ! Il y a tellement de modèles sur internet que vous pouvez trouver votre bonheur très facilement ! On en parlait déjà dans cet article sur la lumière en peinture. Bob Ross vous initie à la peinture avec une facilité déconcertante. Impossible pour vous de vous louper si vous suivez ses recommandations à la lettre. Vous n’avez pas de peinture ? Rien ne vous empêche de pratiquer cet art en confinement, et d’écraser les fards à paupières qui ne vous serviront pas pendant un certain moment et les diluer dans de l’eau :p Mesdames, vous êtes belles naturellement !

Et puis ces fards restent de simples pigments de couleur. Pourquoi ne pas les utiliser à bon escient s’ils sont âgés, afin de les recycler ? On se connait toutes. On n’utilise pas forcément notre palette en un an maximum. Et si l’on devait les jeter dès que la date de péremption était arrivée… je crois que l’on en jetterait une tous les ans, alors qu’elle est à peine utilisée au quart… Voire au huitième personnellement ! Ce sont des minéraux : leur composition ne va donc pas bouger (cela dépend bien entendu de la marque de votre palette hein ! Attention aux composants dégoûtants !).

Et puis vous pouvez tout à fait vous détendre, pendant que votre enfant fait ses devoirs, en coloriant des images par exemple ! Ou mieux, vous créez le dessin que votre enfant va pouvoir colorier/peindre/complèter. La seule restriction… c’est votre imagination !

Peindre avec du maquillage

L’art en confinement offre une multitude de possibilités !

Et je n’ai pas encore tout cité ! Il y a tellement de choses. Rien ne vous empêche d’apprendre une nouvelle langue. Je perfectionne mon anglais et continue d’acquérir des bases de japonais personnellement. Il faut mettre à profit ce temps de « pause » pour faire ce que nous ne pouvions pas mettre en place alors que nous étions très actifs. Profitons-en ! De plus, beaucoup de cours sont mis en ligne gratuitement pendant cette crise sanitaire. De quoi réviser son art en confinement en allant s’inspirer du musée du Prado qui nous offre des clés sur la lecture des œuvres de Jérôme Bosch comme nous en parle cet article d’Ad Magazine.

Et puis nos placards débordent de jeux de sociétés que l’on ne fait que trop rarement. Bon, je vous avoue qu’à deux, on a vite fait le tour, mais une petite partie d’escape game, et hop, cela vous tient des heures ! (Comment ça, un escape game c’est à faire en une heure ?! :D)

escape game
Les jeux de société sont parfaits pour se distraire pendant le confinement

Restez chez vous…

Il y a tellement de moyens à notre disposition de nos jours, que c’est facile de mettre quoi que ce soit en place. Avec ou sans enfant 😉 Amusez-vous et créez ! Imaginez. Rien ne vous empêche de pratiquer la photo juste avec votre smartphone. Visualisez différents angles, ou imaginez une composition harmonieuse : rien n’est impossible !

Mais quoi qu’il arrive… Restez chez vous, sauvez des vies !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page
39 Partages
Partagez
Partagez
Tweetez