Evolyon » Inspirations artistiques » La lumière dans la peinture

La lumière dans la peinture

La lumière apporte de la gaieté à votre oeuvre. Que ce soit dans la composition de votre photographie, de votre création de vêtement ou même en peinture. Personnellement, je trouve cela bien plus simple de l’exercer en photo et en peinture que pour tout le reste. La lumière est facilement ajoutable par petite touche pour cette dernière pratique artistique et apporte une réelle plus-value. La lumière en peinture est primordiale !

Prélude à la lumière en peinture

Je ne vais pas vous faire un étal de mes peintres préférés. Non, nous allons plutôt voir ensemble pourquoi la lumière est si importante en peinture, comme en photographie. L’art est apparu dans ma vie depuis mon plus jeune âge, grâce à une artiste peintre professionnelle. Annie m’a permis de me rassurer et de rehausser mon niveau de maîtrise de la matière. Et grâce à elle, j’ai découvert la subtilité des contrastes sur le tas ! Même si j’ai dû arrêter du jour au lendemain pour des raisons personnelles, j’ai toujours voulu continuer de créer par moi-même. Et via la peinture, que j’avais commencé à dompter pendant quelques années.

Illuminer via certaines couleurs

A présent, dans les musées ou les galeries, j’essaie de voir comment l’artiste a opéré. Avec l’œil averti, vous pouvez rapidement voir de quelle façon le peintre a procédé, dans une certaine mesure. Et certains sont plutôt expert dans le domaine de l’art de donner du relief à leur composition !

En effet, certaines couleurs sont faites pour illuminer tandis que d’autres sont faites pour rehausser la noirceur de votre oeuvre. De la façon dont vous peignez dépendra la finalité. En effet, si vous préférez le clair-obscur, et profitez de petites touches de blanc pour illuminer votre composition, la lumière viendra attirer l’œil. Certaines compositions m’ont très souvent absorbée par leur majestueuse luminosité.

william turner clair obscur
William Turner – Clair Obscur

Du soleil dépend également de votre peinture

Et oui, comme la lumière en photographie, la lumière en peinture est aussi dépendante du soleil. A moindre mesure, certes, mais elle peut vous induire en erreur. Étrangement, vous avez besoin de lumière pour peindre. Oh, bien sûr, vous pouvez le faire dans la plus complète obscurité ! Vous allez juste avoir une belle peinture abstraite ! Ahah ! Cependant, les différentes heures de la journée vous offrent la possibilité d’utiliser pleinement le potentiel de la lumière naturelle pour peindre.

D’ailleurs, je préfère largement peindre l’après-midi, quand le soleil donne toute sa luminosité. Cela me permet de bien mieux apprécier les couleurs que j’étale. Le soir, on ne voit pas grand chose des mélanges provoqués et à la lumière naturelle, on se rend compte que ce n’était pas l’effet que l’on voulait donner par exemple. Même si votre halogène est poussé à fond, vous verrez la couleur différemment et cela pourrait fortement vous induire en erreur. J’ai déjà peint le soir, et cela n’a pas donné exactement ce que je voulais. Je n’ai jamais recommencé !

Vive la lumière naturelle !

Le clair-obscur

Une qualité essentielle, et qui touche de très près à la perspective aérienne, le clair-obscur, se développa tout à coup au commencement du quinzième siècle et fit faire un pas immense à l’art moderne.

En effet, la peinture à l’huile rendit générale les beautés qu’on doit au clair-obscur, mais elle ne les créa pas. Il faut une longue habitude et dés connaissances pour apprécier les œuvres des peintres qui précédèrent Raphaël. Habitués que nous sommes aux séductions de la peinture à l’huile, au charme de la couleur et du clair-obscur, nous avons de la peine à admirer des figures ternes et plates; nous dédaignons leurs plus nobles qualités, parce que nous ne trouvons pas celles qui flattent la vue. Pour y reconnaître ainsi la vérité, la grandeur de l’expression, il faut un effort de jugement, c’est la raison qui parle, et la raison seule est bien froide dans les beaux-arts.

Le renouveau du clair-obscur

Depuis tout temps, les peintres testaient la méthode du clair-obscur. Si à la Renaissance, la pratique a été un peu oubliée, elle est vite revenue en trombe avec Le Caravage. Ce peintre italien du 16ème siècle, très renommé de son vivant, a renoué avec les techniques du passé tout en les affinant. C’est lui qui poussa la technique du clair-obscur à son paroxysme en créant le « ténébrisme ». La subtilité est infime, je vous l’accorde, mais peu arrivait à reproduire ce relief si surprenant. La lumière dans la peinture du Caravage est fascinante de réalisme.

Le maître de la lumière : William Turner

Avant que Monet ne peigne son magnifique « Impression soleil levant » que l’on connait tous, on savait qu’il avait été « bluffé » par l’oeuvre de Joseph Mallord William Turner dixit William Turner. Même si les impressionnistes étaient « impressionnés » (sans mauvais jeu de mot) par les couleurs chatoyantes de Turner, ils n’ont jamais vraiment pu reproduire sa luminosité. Ce n’est pas faute d’avoir essayé ! La lumière en peinture est très délicate 😉

D’ailleurs, les contemporains de ce dernier estimaient justement qu’il mettait beaucoup de peinture, ne transmettait qu’un flou coloré. Cependant, ce fou de peinture avait une belle technique. Monet et les autres impressionnistes ont su comprendre la parade rapidement en étudiant ses œuvres : de petites touches. Surmontées par d’autres petites touches. Pas de grands aplats et une peinture profondément lumineuse grâce à ces apports succincts de peinture. Pour un rendu hautement coloré ! Qu’en pensez-vous ?

William Turner –

Le subtil choix de la couleur

Pour une peinture, il ne suffit pas de plaquer votre tableau contre la baie vitrée pour qu’elle soit lumineuse ! Les couleurs sont bien sûres l’évidence même et leur choix est primordial ! Si vous peignez un crépuscule marin, vous pensez bien que la couleur noire va être peu représentée ! Vous y trouverez plutôt une gamme de marron, jaune, orangé. La lumière s’irise, devient chatoyante. A moins bien entendu de peindre une heure bleue. Cependant, vous allez plus utiliser de bleu outremer et de noir que de jaune ou rouge !

Bien entendu, vous pouvez apposer quelques touches de blanc avec parcimonie pour augmenter la luminosité de votre composition. Chaque peintre a son propre « tips » pour illuminer sa composition. Une lumière vive, intense, ou plutôt une lumière faible mais pourtant présente, apposée en touche afin de parfaire un clair-obscur. Chacun sa technique pour valoriser la lumière dans sa peinture !

Toute cette gamme va vous apporter une intensité sans pareille à votre composition. Elle va vous offrir un relief certain et mettre du « pep’s » dans votre oeuvre. Ces différents effets vous permettront de monter en puissance et d’en faire ressortir la lumière. En effet, une peinture plate n’aura pas la même qualité qu’une peinture avec des ombres, de la lumière, de la vie en somme !

Apporter la lumière

Et bien sûr, pour apposer des ombres, il vous faut tout d’abord savoir d’où provient la lumière, afin de ne pas faire d’erreur de débutant.

Afin de vous montrer l’impératif de la lumière, j’ai pas mal cherché sur Youtube des vidéos montrant cela. Il n’y a pas mieux pour vous faire découvrir ce qui est difficilement explicable sans contenu visuel !

Par exemple, j’aime beaucoup la façon dont feu Bob Ross jaugeait la peinture et applique ses touches de lumières. Si la qualité des vidéos émises sont piètres, ne vous en étonnez pas car cela date des années 80-90. Ces toiles peintes devant nos yeux lors de son émission « The Joy of Painting » permis à bon nombre d’américains de s’initier très facilement à cet art.

La lumière de notre vie

La lumière en peinture vous offre de réelles possibilités de contrastes, de reliefs et de réalisme. Cette étape est importante dans la création de votre peinture, puisqu’elle vous permet de donner « vie » à votre oeuvre. Aviez-vous déjà observé la subtile approche de la lumière dans les tableaux que vous aviez aperçus ? Donnez-moi votre avis dans les commentaires !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page
0 Partages
Partagez
Partagez
Tweetez